C’était hier …

Catherine de Médicis dévisage les cadavres des protestants au lendemain du massacre de la Saint-Barthélemy. ©« Un matin devant la porte du Louvre», tableau d’Édouard Debat-Ponsan (1880), musée d’art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand, licence Wikimedia Commons

Causerie historique

 

La Saint-Barthélemy

 

16 juin 2022, 12h, Médiathèque de Ferney-Voltaire

Dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 août 1572, plusieurs soldats de la troupe du duc de Guise, chef du parti catholique, assassinent dans sa demeure parisienne l’amiral Gaspard de Coligny, leader du parti réformé. Ce dernier est poignardé puis défenestré. Au Louvre, les principaux lieutenants de l’amiral sont tirés de leur lit, désarmés puis égorgés. Tout ceci semble se dérouler avec le consentement du roi Charles IX, fils de Catherine de Médicis.

Le jour se lève ensuite sur d’effroyables scènes de tuerie : les catholiques traquent leurs adversaires jusque dans leur demeure. Les huguenots sont trainés dehors et exécutés sans autre forme de procès. Leurs cadavres sont dépouillés, dénudés, parfois mutilés, et entassés sur les places, puis jetés en masse dans la Seine. Le fleuve est longuement souillé et empestera pendant de longues semaines. Les portes de Paris demeurent closes pendant trois jours, personne ne peut s’enfuir, et les chances de survie sont infimes. Le massacre dure une semaine, pendant laquelle le roi, comme terrifié par le massacre, ne sort quasiment pas du Louvre… Un triste épisode de l’histoire de France, toujours dans la mémoire des protestants.

Une conférence proposée par François-Xavier Verger.

Eric Dalhen, récitant

Pour un public adulte.

Gratuit, sur inscription ici : www.billetweb.fr/causerie-la-saint-barthelemy

Contactez moi

Eric Dalhen

Baryton & Comédien